dimanche 29 mai 2011

Debout, Debout les morts !





















Faire surface après 6 mois d'absence, c'est quelque chose de cavalier, de surprenant. Mais dans le cas présent ça n'est pas grave puisque le peu de gens qui fréquentaient ce blog l'ont probablement oublié...

Je n'ai pas posté de depuis novembre. Quelle leçon tirer de cet abandon ? C'est très simple !


Je n'ai pas eu le temps de dessiner parce que je travaillais, encore et toujours. Je travaillais pour avois un bon dossier de terminale, et j'ai cumulé les options. J'ai travaillé au mépris de mon entraînement au dessin, et maintenant le Bac ne se profile plus à l'horizon, il me fonce dessus... Je projetais de dessiner souvent et ça s'est révélé matériellement impossible. Il y avait l'art plastique, le théâtre aussi... La morale de cette histoire est semblable à l'adage : "dans la vie, il faut faire des choix". J'ai fait le choix de faire mes devoirs conscienceusement tous les soirs. Le temps a bien sûr filé très vite et je me retrouve fin mai, censé être en révisions et préoccupé par tous sauf l'aciduité au dessin...



Mais je crie, je scande : "Hardi compagnons ! Debout, debout les morts ! Haha !", l'année prochaine je serais en Manaa à Estienne, si ça se confirme, et sinon à l'Atelier de Sèvres, j'ai tout l'été pour dessiner, j'ai tout la vie même ! Il n'est point temps de baisser les bras !


Alors sinon :


Je suis allé voir "Tree of life" de Terence Malik, c'est un film très beau, et surtout très ambitieux. Ca prétend parler de l'espace, du temps, de la vie, de la mort, de Dieu, de la matière, de l'univers... C'est un bon film, énigmatique, jusqu'au-boutiste, mais ce n'est pas un chef d'oeuvre. Peut-être la surenchère finale aurait put être évitée, elle est pourtant dans la logique du film... La photographie est superbe.


J'ai acheté et lu "Sacré Comique" de Daniel Goossens, c'est très réussi. L'humour de Goossens n'est pas tordant, il est froid. Je suppose que ça fait partie des oeuvres très sujettes à controverses chez les initiés... D'autant que cet album aborde le christianisme, la bible particulièrement...


Voilà.


J'ai mis des extraits de mon dossier d'arts plastiques. Des views d'un petit film en stopmotion et des photos du nain de jardin géant que j'ai dessiné dans ma chambre. J'ai passé l'épreuve et mon prof m'a implicitement dit que j'avais 18 ou 19, c'est chouette


Et puis une planche de Chris Ware parce que c'est de la balle.

samedi 13 novembre 2010

Sans titre

A la manière de nombreux artistes, je pense aux conceptuels, qui rechignent à baptiser leurs oeuvres, craignant sans doute de réduire le champ de réflexion du regardeur et limitant ainsi les interprétations possibles, je n'ai pas intitulé ce post. Il est à noter que pour ma part, c'est par pur flemmardise intellectuelle... Et peut-être aussi pour meubler un peu le message, en se donnant une excuse pour rajouter le paragraphe que vous lisez.

Voici deux images : une page de carnet avec des croquis de photos de nus tirées de "anatomie pour l'artiste", ça ne vaut pas une séance de nu mais c'est intéressant d'essayer de reproduire les lumières des photos, forcément travaillées... Et puis j'ajouterais que la normalisation physique des modèles à une sorte de perfection permet de travailler (un peu) l'anatomie.
Et puis un fan art que j'ai réalisé à l'intention de Pock, qui n'a dailleurs pas daigné le poster sur son blog pour des raisons que je feins d'ignorer, étant donné qu'elles se devinent. :P
Je n'ai cela dit aucune honte à dévoiler mon piètre dessin, c'est un cadeau d'anniversaire et les cadeaux d'anniversaire, ça se respecte.

mardi 26 octobre 2010

Up de la mort 3




3ème et dernière partie du Up de la mort ! Il vous faudra pencher la tête... J'ai divisé le post en 3 posts parce que visiblement Blogger a du mal à envoyer plus de 5 images. Pour tout comprendre la vrai vérité du monde vrai -> cf Up de la mort 1


Up de la mort 2

Voilà la suite du Up de la mort 1 (qui détaille les trois Up de la mort) :














Up de la mort 1











J'ai commencé un petit carnet en septembre et voilà des trucs que j'ai fait en vrac, dénués de couleurs évidemment. En fait ce Up est en trois posts, mais je décris tous ici, accrochez-vous :
Déjà un bail que je n'avais pas posté, et en plus j'ai eu le culot pendant ce temps de là de régulièrement zieuter les blogs des autres en restant avare de commentaires. Gniark, gniark.
Les scans sont pas tout très beaux (certains sont franchement ratés ^^). Au début, ce sont des observations rapides tirées du film "Ladykillers" des Coen brothers (film que je vous conseille car s'il est loin d'être le meilleur des Coen, il est quand même vachement drôle) puis il y en a tirées de "Dikkenek" sur lesquels j'ai passé plus de temps sans savoir si ça constituait un bon entraînement ... A la fin, il y a un crâne, un squelette de main et un pied, c'est tout pompé sur un beau bouquin intitulé "Anatomie pour l'artiste" de Sarah Simblet, qui contient une multitude de magnifiques photos, pas mal d'explications scientifiques et quelques conseils pour dessiner le corps humain. Il y a aussi un personnage bien crade appelé "le professeur Spritze" (sachant que "eine Spritze" signifie "une seringue" en allemand) dans style de Winshluss que je kiffe grave sa race.




dimanche 29 août 2010

Opération market Garden

J'ai fait un gentil migon court-métrage avec le test pourrave et une autre anim bricolée. La qualité de l'image est naze. C'est un fait.

video

Pour une moins mauvaise qualité et d'autres vidéos faits par moi ou mon comparse simon :

http://www.dailymotion.com/video/xem8i2_operation-market-garden_creation

vendredi 27 août 2010

De l'animation : un chef d'oeuvre et mon test pourri


Giga lien (le compte dailymotion du lien est un compte que j'ai quasiment abandonné, je vous reparlerai de mon compte actuel) :

http://www.dailymotion.com/video/xelqv4_test-gi_creation

De l'anim, j'en ai déjà fait à plusieurs reprises, j'ai d'ailleurs fait plus de stopmotion que de n'importe quelle autre technique mais -ça alors !- je n'en ai jamais posté sur ce blog.

Qu'à cela ne tienne. Voici un test de stopmotion (pourri, comme ça apparaît dans le titre) fait avec des petits soldats, dans la veine de Patar et Aubier avec leur série délirante "Panique au village" qui utilisent cow-boy, indien, veau, vache, cochon.. le tout en plastoc. Si la stopmotion vous intéresse, regardez la série ou le récent long-métrage qu'ils en ont fait (attention, c'est belge), vous verrez que c'est possible de faire des films réussis avec de si petites figurines. C'est de l'anim par substitution en réalité, il y a trois figurines différentes qui, à la suite, forment un pas plutôt bizarre (c'est pas plus mal, pour le côté "burlesque"). En l'occurrence, le GI essaye de rattraper un camion rempli de billets de monopoly. :)


Et pour me pardonner cette vidéo de piètre qualité (et de résolution pourrave) je vous invite, non, je vous conjure d'aller regarde un magnifique film d'animation canadien, qui reprend un texte de Jean Giono (texte dit par Philippe Noiret) :


http://www.dailymotion.com/video/xuhkt_1-l-homme-plantait-des-arbres-giono_shortfilms